Activité de tampographie industrielle

Marquage au tampon


Marquage de prototype, petite et grande série, personnalisation d'objets



Ci-contre, repiquage par impression en tampographie de faces-avant sorties d'injection plastique

La tampographie au service de l'industrie

En complément de la sérigraphie, - limitée à l'impression de zones planes ou à développement plat -, nous avons développé une activité d'imprimeur en tampographie industrielle, permettant ainsi les marquages sur de nombreux supports et matériaux de formes concave, convexes. Cette technique d'impression peut également être manuelle. La tampographie, souvent appelée tampo (et que certains voudraient écrire tempo ou tempographie, mais la racine vient de tampon) permet d'imprimer des pièces comportant des zones creuses ou en relief (concaves ou convexes), avec une excellente qualité. Un tampo en silicone (cf image ci-dessus) va transférer le motif du cliché au support à imprimer. Plusieurs objets peuvent être ainsi tampographiés et personnalisés.

Le marquage de pièces mécaniques, de vitres en polycarbonate, de faces avant, de boîtiers plastiques, de pièces sortant d'injection en pvc, pehd, pebd, abs, polystyrène, métal, metal, polypro, etc... Ces pièces sont destinées à l'industrie électronique, médicale, aéronautique, électroménager, automobile, le luxe, le sur-mesure, la décoration, etc... Les types de pièces sont quasi-infinies : boutons, cadrans, touches de claviers, contacteurs, composants, jouets, outils, capsules, objets divers... En effet, un bouton électrique, un cadran d'afficheur, un clavier spécifique, un téléphone portable, une clé usb, un mp3, un contacteur, un jouet, un composant électronique ou un flacon peut être marqué, imprimé ou décoré par ce procédé. AGS est fournisseur tampographe pour le secteur industriel, du luxe et du prototype.

Marquage en tampographie sur une pièce plane, avec forme en saillie empêchant la sérigraphie

Réalisation en tampographie, qualité et délais garantis

Le marquage de pièces mécaniques concaves ou convexes, de vitres en polycarbonate, de faces avant, de boîtiers plastiques, de pièces sortant d'injection plastique en pvc, pehd, pebd, abs, polystyrène, métal, metal, polypro, etc... Ces pièces sont destinées à l'industrie électronique, médicale, aéronautique, électroménager, automobile, la décoration, etc... Les types de pièces sont quasi-infinies : boutons, touches de claviers, contacteurs, composants, jouets, flacons, outils, capsules, etc... En effet, un bouton électrique, un cadran d'afficheur, un clavier spécifique, un téléphone portable, une clef usb, un mp3, un contacteur, un jouet, un marquage sur un proto, un composant électronique ou un flacon peut être marqué, imprimé ou décoré par ce procédé.

La tampographie au secours de la sérigraphie

Marquage sur pièce bombée

Ci-contre un marquage qui ne peut être réalisé en sérigraphie, à cause du coté bombé

La pièce est donc marquée par tampographie sur les différentes tranches non planes, en plusieurs opérations dans ce cas-précis (car sur des plans différents). La surface d'impression en tampographie et relativement limitée (environ 30 x 55 mm maxi comme surface d'impression)

Ci-contre, repiquage par impression en tampographie de touches de clavier

Le vinyle un avant goût du lexan ?

Marquages publicitaires sur objets divers ( communication par l'objet ) : impression de balles de ping-pong, balles de golf, étuis et branches de lunettes, stylos, briquets, PageUp™, mp3, portables, lampe, présentoir, clé USB, porte-clefs et autres objets...

Sous-traitance pour l'imprimerie : certaines enveloppes renforcées (pour les banques) auront recours au tampographe pour l'impression, ou le repiquage sur des travaux déjà façonnés (livres, conférenciers, agendas, blocs papier).

Tampographie au service des ARTS GRAPHIQUES (marché de le publicité par l'objet)

Les compléments et les alternatives à l'impression en sérigraphie

Marquages publicitaires sur objets divers ( communication par l'objet ) : impression de balles de ping-pong, balles de golf, étuis et branches de lunettes, stylos, briquets, PageUp™, mp3, portables, lampe, présentoir, clé USB, porte-clefs et autres objets... Sous-traitance pour l'imprimerie : certaines enveloppes renforcées (pour les banques) auront recours au tampographe pour l'impression, ou le repiquage sur des travaux déjà façonnés (livres, conférenciers, agendas, blocs papier).

Marquage de balles de golf, de ping-pong

Repiquage sur sphères

Parmi l'infinité d'objets pouvant être imprimés dans notre atelier, on nous confie régulièrement des balles de golf, et également des balles de ping-pong, qui s'impriment facilement en tampographie. La balle de golf a cette particularité d'être marquée sur une surface à la fois concave et convexe, le tampon de silicone épousant alors instantanément la balle afin d'y reporter l'encre prise sur l'encrier.

Impression sur bouteille en aluminium

Une certaine fierté pour notre atelier...

La vue ci-contre résume une commande réalisée il y a quelques années, qui résume bien les possibilités de notre atelier. Objet de la commande : imprimer en urgence des bouteilles vides en alu (venant d'une célèbre marque de soda) à l'effigie d'un célèbre rappeur, le tout pour le festival de Cannes...

Commande réalisée sous 24 h, puis renvoyée à l'usine d'embouteillage.

Nous pouvons même marquer des objets atypiques

Photographie d'un galet, parmi les milliers imprimés annuellement

Marquer des galets de formes diverses n'est pas courant, mais tout à fait possible chez nous. Nous savons nous adapter à des demandes aussi bien classiques qu'inhabituelles.

La tampographie est faite pour marquer des pièces dont la surface n’est pas plane, nous pouvons ainsi par l’intermédiaire d’un tampon en silicone réaliser une impression d’un logo, d’une inscription à un endroit de la pièce. Mais comment imprimer sur le pourtour de la pièce ? Réaliser une impression sur presque tout le tour d’un verre, d’une tasse, d’un cylindre, d’un flacon ou d’un cône ? Vous pensez que cela est impossible ? Et bien non, à condition que le développé de la pièce à imprimer soit plat il est possible d’utiliser la technique de la sérigraphie cylindrique ou sérigraphie rotative. La pièce est disposée sur des molettes sous l’écran de sérigraphie, qui, lors de l’impression, va ce déplacer et entrainer la rotation de la pièce et ainsi permettre d’imprimer une grande partie voire la totalité du développé. Bien entendu cette technique est soumise à certaines conditions, n’hésitez pas à nous faire part de votre projet, nous saurons vous conseiller et vous orienter.

Obtenir rapidement un devis pour un travail de tampographie

Pour obtenir un devis rapide pour l'impression d'une pièce en tampographie, cliquez sur le lien ci-dessous et adressez-nous votre demande de prix. N'oubliez-pas d'indiquer dans votre demande de prix les détails qui vous permettront d’obtenir rapidement votre devis :

1 - nombre de couleurs
2 - plan ou schéma de la pièce à marquer
3 - quantité de pièces
4 - si possible joindre une photo de l'objet
5 - description de l'emballage (unitaire, sachet à enlever ou non) : il arrive que les temps de déballage/emballage soient supérieurs au temps d'impression

Atelier Graphique Saunière Atelier Graphique Saunière

Notre atelier utilise toutes ces techniques sans aucune sous-traitance. D'où devis et réalisations rapides.

Autre page .

Voici un petit lexique des fautes à ne pas commettre :
Sticker ne s'écrit pas : stickair, stiker, stikeur, stickeur, stiqueur, stikceur, on ne dit pas non-plus stickage
Autocollant ne s'écrit pas : autocolant, auto-colant, otocolant, autocollent…
Plexiglas ne s'écrit pas : pléxiglasse, pléxyglace, pléxiglass, pléxyglasse
Dorure à chaud ne s'écrit pas : dorure à chaux, dorure a cho, dorure à chau
Vinyle ne s'écrit pas : vinil , vinile, vynyle…
Plastique ne s'écrit pas : plastic
Lexan ne s'écrit pas : lexen, laixan, lecsan
Polyester ne s'écrit pas : polyesther, poliester, poly-esther, poliaister
Tampographie ne s'écrit pas : tampografie, tempographie, tempografy, tempography
Encre ne s'écrit pas : ancre…
Vitrophanie ne s'écrit pas : vitrofanie, vitrophany, vitrofany…
Adhésif ne s'écrit pas : adéssif, adésif, adhéssif, adhésife…
Sérigraphe ne se dit et ne s'écrit pas : sérigraphieur, sérigrafe, sérigraphiste, sérigrafiste, cérigrafe, série-grafie, séri-graphie, série-graphie, série graphie, sérigraphi…
Sticker ne s'écrit pas : stickair, Stiker, sitcker, stikcer…
Polycarbonate ne s'écrit pas : policarbonnate, poli-carbonate, polycarbonate
Tampographe ne se dit et ne s'écrit pas : tampografe, tempograf, tampographieur, tampographiste, tampografieur, tempographiste, tampografiste, tempographiste
Un liséré ne s'écrit pas : liserai, liserait, liseret…
Transfert ne s'écrit pas : transfère, transfair, transfer